Entre Londres et la Californie, Annabel Jones trouve de bien belles inspirations, comme en témoigne encore son nouveau titre IOU.