Ce titre de Bajram Bili, paru sur son album « Saturdays With No Memory » (en écoute intégrale ici) en début d’année, est un vrai régal. Aussi planant qu’un titre de Jon Hopins, et aussi mélodique qu’un vieux Nathan Fake, « Hondartza » est une track immersive, qui vous entraînera dans presque 9 minutes d’une rêverie légère et savamment narrative.