Des petites perles comme j’aime en découvrir … Bon c’est vrai, Nova m’a un peu aidé sur ce coup là ! Barbagallo, Julien de son prénom sort son projet solo à l’ombre de Tame Impala, groupe Australien au sein duquel il est batteur, et dont les signatures à l’époque sur Modular Records m’avaient déjà bien transporté ! C’est également avec Hyperclean et Tahiti 80 (sur l’album Activity Center) et que Julien Barbagallo a contribué ces dernières années à composer les drums.

C’est une pop underground, mélancolique et sensuelle aux accents d’une love story qui, au travers des sutures, laisse passer bien des emotions. Touché !

L’album « Amor De Lonh » est disponible en streaming ici