La version originale était deja bien puissante, mais là, SAINT WKND l’a propulsé encore plus haut. La thématique artistique ne change pas, on reste dans le mélancolique avec des accords bien appropriés, qui collent parfaitement aux paroles chagrinées de Jarryd James.