On croyait avoir entendu toutes les déclinaisons possibles de ce fameux tube de Peggy Lee, lui-même reprenant le chef-d’oeuvre jazz Fever de Little Willie John, et pourtant le frenchy Joachim Pastor y apporte quelque chose de nouveau. Un morceau avec une interprétation toute en délicatesse renforcée par un style nuhouse assez envoûtant.

Un réussite enrichie de 2 remix à découvrir ici.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.