Un départ indie-folk + une fin nettement plus rock (spoiler alert) + un message d’espoir = le cocktail le plus réussi de Mt. Joy, un band originaire de Philadelphie. Matt Quinn (voix/guitare) et Sam Cooper (guitare) se connaissent depuis 2005 et n’ont depuis eu de rêve que de vivre de la musique, sans réellement y croire. Suite à leur premier succès avec « Astrovan »,  Michael Byrnes (basse), Sotiris Eliopoulos (batterie), et Jackie Miclau (clavier) les ont rejoint.

Silver Lining parle de la lueur d’espoir après les ténèbres, du ciel qui se dégage après la tempête, de ceux qui les (et nous) ont quittés suite à des addictions aux drogues. Un sujet qui nous touche tous de près ou de loin et qui renforce la portée de ce morceau qui nous a atteint en plein coeur.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.