Visiblement, ce holdup, euh pardon ce bootleg n’aura pas eu le même écho que celui qui a propulsé Robin Schulz dans la stratosphère !

C’est un peu la même recette que pour le Prayer In C de Lilly Wood And The Prick, avec ici aussi, une base musicale déjà bien solide.

Robin Schulz qui ne cesse d’enchainer les dates autour du globe et de transcender les férus d’electro nous démontre avec ce bootleg tout l’attrait qu’il a pour les douces et belles musiques. La version originale de When The World Turns Grey par Princess Chelsea est somptueuse et debordante de mélancolie.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.